Communiqués de PresseLe choix de la solution PILOT.MALDI au Centre Hospitalier de Mâcon

https://byg4lab.com/wp-content/uploads/2024/01/Image-de-couverture_Plan-de-travail-1-1280x720.jpg

Présentation User Case

Centre Hospitalier de Mâcon

 

Devanture du bâtiment du CH de MACON
Centre Hospitalier de Mâcon – 350 Bd Louis Escande, 71000 Mâcon – https://www.ch-macon.fr/

 

Le Centre hospitalier de Mâcon est le premier établissement de santé de son territoire et l’établissement support du Groupement Hospitalier de Territoire Bourgogne Méridionale. Il se compose d’un site principal «Les Chanaux» et d’un centre ambulatoire attenant, ainsi que de plusieurs annexes avec des EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), de la Psychiatrie et du SSR (soins de suite et de réadaptation).

Chiffres clés

  • 1000 lits au total, dont 500 lits de MCO (Médecine, Chirurgie, Obstétrique)

  • 530 dossiers biologiques/jour en moyenne, dont une centaine de dossiers de microbiologie

  • Le nombre d’identifications bactériennes/fongiques : environ 15000 par an

  • L’équipe du laboratoire se compose de : 6 ETP Biologiste, 1 ETP Cadre de Santé, 23 ETP Technicien, 1,5 ETP Magasiniers et 6,5 ETP Secrétaires

  • Laboratoire fonctionnant 24h/24 avec au moins 1 technicien présent et 1 biologiste d’astreinte sur les périodes de permanence des soins.

Cartographie des connexions

Cartographie des connexions

  1. Dès la création d’une demande de microbiologie dans le SIL, celle-ci est automatiquement transmise par PILOT.MALDI à MYLA pour VITEK2 et VIRTUO (qui reçoit uniquement les hémocultures) et une copie de la demande est stockée dans la base de données PILOT.MALDI.

  2. Préparation sur PILOT.MALDI du projet d’identification et transmission à MALDI-TOF SIRIUS.

  3. Validation des résultats d’identification du MALDI-TOF SIRIUS dans PILOT.MALDI avec transmission à MYLA pour VITEK2 et vers le SIL.

  4. Validation des résultats sur le VITEK2 (antibiogrammes et éventuellement identifications) transmission à MYLA, puis au SIL à travers PILOT.MALDI.

  5. Retour des résultats VIRTUO des hémocultures (numéro de flacon, volume, délai de positivité…) par MYLA qui les transmet au SIL à travers PILOT.MALDI.

Retour d’expérience

Dr Anthony TEXIER Biologiste | Praticien Hospitalier - Laboratoire de Biologie Médicale Centre Hospitalier de Mâcon
Dr Anthony TEXIER Biologiste | Praticien Hospitalier – Laboratoire de Biologie Médicale C.H de Mâcon

Pourquoi avoir choisi PILOT.MALDI ?

« Le système nous avait été proposé par Bruker pour préparer les plaques et valider les identifications réalisées sur le Maldi Biotyper Sirius.

Cela nous permet :

  • De travailler sur plusieurs postes simultanément

  • D’envoyer les identifications validées vers le SIL (Glims) et vers MYLA (pour le VITEK2)

  • L’indépendance pour les choix technologique

  • De remplacer ou ajouter un automate pour la réalisation d’antibiogrammes à tout instant

Et finalement, il n’y a pas de surcoût de connexion avec le SIL. »

Comment s’est passé l’installation ?

« Nous avons démarré l’installation du MALDI Biotyper Sirius et de PILOT.MALDI fin juillet/début août 2021. La planification s’est faite en accord avec Bruker et le laboratoire. Pour le laboratoire il n’y avait pas de paramétrage à prévoir : la base de germes de MYLA a été intégrée dans PILOT.MALDI au démarrage. Le plus compliqué a été d’avoir les bonnes polices d’affichage, qui nous ont été transmises par BYG4lab et qui devaient être installées sur tous les postes utilisant le logiciel. Le passage en routine s’est déroulé début octobre 2021, de manière à laisser les utilisateurs se familiariser avec une technologie nouvelle au laboratoire. »

Comment avez-vous trouvé le support de BYG4lab® pendant le démarrage ?

« Il y a toujours eu une bonne réactivité du service client, sur place et dans les semaines qui ont suivi. »

Avez-vous ensuite encore fait appel au support de BYG4lab® ?

« Nous avons eu un souci après mise en production, un blocage de la base de données est survenu une fois en octobre 2021, mais cela a été très vite corrigé. Le service client est facile à contacter et l’ingénieur d’application s’est montré très réactif. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *